• CONSTELLATION DU CORBEAU, roman de Julie LEGRAND
    Note de l'éditeur :

    Constellation du corbeau, note de l'éditeur

     

    Dans ce nouveau roman à la première personne, Julie Legrand invite le lecteur à découvrir un récit tout à fait singulier, à la fois extraordinaire, mystérieux et familier.
    Contrairement aux représentations externes qui sont entamées par le regard de l’autre dans « La Moustache » d’Emmanuel Carrère, ou soumises à une brusque métamorphose dans le roman de Franz Kafka, ici c’est le monde intérieur qui insidieusement part à la dérive.
    L’histoire est placée sous le signe du corbeau, oiseau de mauvais augure dans l’imaginaire occidental ou animal-esprit capable de manipuler les apparences physiques si l’on se réfère au chamanisme. Dans cette optique, il serait également un médiateur entre le monde des vivants et celui des morts.
    L’auteure nous présente un personnage qui dès les premières lignes du roman apparaît sous emprise, agité par des images de disparition, de deuil et de décomposition.
    Il cherche à comprendre pourquoi personne autour de lui ne l’interpelle sur la dégradation manifeste de sa dentition, sur sa lente et inéluctable dévastation. Il a beau se démener pour venir à bout de la crasse putride qui se déverse dans la pénombre de sa bouche, rien n’y fait. Quelque chose ou quelqu’un a fait intrusion en son for intérieur, mais ni son épouse, ni ses amis, ni ses collègues de travail ne semblent s’en soucier. Notre homme rumine toutes sortes d’hypothèses sur ce qu’il conviendrait de faire ou pas pour s’extraire de ce sentiment de vide qui s’insinue chaque jour davantage en lui. Ses relations intimes ou sociales si bien ficelées ne tiennent que sur le mince fil de l’apparence. Et à en juger par les réactions équivoques de son entourage après la perte de son emploi, les apparences se seraient manifestement retournées contre lui. Même les aménagements, tant domestiques que sexuels, élaborés soigneusement par le couple pour surmonter les épreuves du temps volent en éclats :
    « La nuit où je m’étais retrouvé sans emploi, le corps assoupi de Laurence avait gémi distinctement sous les draps :
    — Viole-moi, tu veux ?
    — Plaît-il ? lui répondis-je avec politesse, la politesse, chez moi, étant une manifestation expressive des accès de terreur me frappant parfois de façon inopinée.
    — J’ai envie que tu me violes, insista Laurence d’une voix ensommeillée en glissant un pied inquisiteur vers mon entrejambe. »
    Se sentant à la merci du bon vouloir de l’autre et ne parvenant pas à se faire entendre, tout devient suspect ; la parole est peu à peu mise de côté au profit de l’interprétation et du sentiment de persécution avec la solitude en point de mire.
    Que le lecteur soit rassuré : il ne s’agit point d’un roman « psychologique » mais une œuvre d’imagination raisonnée où l’observation clinique est particulièrement pertinente. Si vous connaissez Julie Legrand, vous savez déjà qu’elle excelle dans l’art de s’approcher au plus près des circonvolutions de l’âme humaine, qu’elle a cette formidable capacité à écouter ce qui se joue dans la plainte et à entendre ce qui s’organise dans la voie du ressentiment, bref, à donner à ses personnages l’occasion de se confronter à ce lieu vide de l’autre et de se mesurer à cet espace où ça ne répond pas. Une fois encore, elle par vient à disséquer avec une saisissante précision, mêlé d’un humour toujours mordant, la mécanique de l’effondrement psychique. P.L.

    Prévue fin mars, la sortie officielle du roman a été reportée à la fin avril 2020.
    Vous pouvez dors et déjà le pré commander sur le site des éditions Zonaires. En contrepartie, jusqu’au 15 avril 2020, une réduction de 2,50 € sur le prix de vente public vous sera offerte (soit 9,50 € au lieu de 12 €) Puis, du 15 au 30 avril, réduction de 1,50 € (soit 10,50 € au lieu de 12 €) pour une livraison fin avril.
    Merci de soutenir l’édition indépendante en ces temps difficiles !

    www.zonaires.com


    votre commentaire
  • En attendant de pouvoir lire le roman en entier, découvrez un extrait de "Constellation du corbeau" lu par l'auteure Julie LEGRAND. 
     

    Extrait de Constellation du corbeau

    INFO + La Poste demande aux particuliers et aux entreprises de concentrer commandes et envois sur ce qui est strictement nécessaire. La culture en général et le livre en particulier sont pour nous essentiels, mais il nous semble acceptable de différer de quelques semaines la parution de nouveaux livres. C’est pourquoi les éditions Zonaires ne feront paraître officiellement ses nouveautés que dans quelques semaines à l’issue du confinement. La sortie du nouveau roman de Julie Legrand « Constellation du corbeau » initialement prévue fin mars et actuellement sous presse, est donc reportée à fin avril. En ces temps difficiles, nous vous serions reconnaissants de soutenir activement Zonaires éditions en précommandant ce nouveau roman de Julie Legrand pour une livraison fin avril ; en contrepartie nous vous offrons jusqu’au 15 avril 2020 une réduction de 2,50 € sur le prix de vente public (soit 9,50 € au lieu de 12 €) et du 15 au 30 avril 2020 une réduction de 1,50 € sur le prix de vente public (soit 10,50 € au lieu de 12 €)
    Commande sur www.zonaires.com

    votre commentaire
  • INFO + 

    La Poste demande aux particuliers et aux entreprises de concentrer commandes et envois sur ce qui est strictement nécessaire. La culture en général et le livre en particulier sont pour nous essentiels, mais il nous semble acceptable de différer de quelques semaines la parution de nouveaux livres. C’est pourquoi les éditions Zonaires ne feront paraître officiellement ses nouveautés que dans quelques semaines à l’issue du confinement.

    La sortie du nouveau roman de Julie Legrand « Constellation du corbeau » initialement prévue fin mars et actuellement sous presse, est donc reportée à fin avril.

    En ces temps difficiles, nous vous serions reconnaissants de soutenir activement Zonaires éditions en précommandant ce nouveau roman de Julie Legrand pour une livraison fin avril ; en contrepartie nous vous offrons jusqu’au 15 avril 2020 une réduction de 2,50 € sur le prix de vente public (soit 9,50 € au lieu de 12 €) et du 15 au 30 avril 2020 une réduction de 1,50 € sur le prix de vente public (soit 10,50 € au lieu de 12 €)

    Commande sur www.zonaires.com

     

     

    Contellation du corbeauLe narrateur, conducteur de travaux au chômage, vit reclus dans son appartement.
    Ses journées sont rythmées par sa recherche d’emploi, ses rendez-vous avec son conseiller Pôle Emploi et ses efforts quotidiens pour s’intégrer dans un environnement manifestement hostile.
    L’intrusion d’un oiseau sur le toit de l’immeuble, tout en attisant sa curiosité, éveille chez l’homme d’étranges réminiscences qui le poussent à s’interroger sur son lien au monde et sur l’intimité entretenue avec son épouse, Laurence, jeune femme impliquée à faire en sorte que leur couple « fonctionne » par tous les moyens, quitte à en devenir par trop insistante et intrusive.
    Coupé peu à peu du lien social, mais tenu de rendre des comptes en définissant un « projet professionnel » de plus en plus hasardeux, les interrogations du narrateur se muent en considérations plus inquiétantes, à mesure que les contours de son univers s’estompent en l’isolant de toute réalité tangible…
    Au travers de ses « péripéties immobiles », Constellation du corbeau questionne – dans un humour noir, grinçant – la fonction que chacun doit occuper dans une société déshumanisée, axée sur la performance et déconnectée des valeurs essentielles.

     

    Contellation du corbeauOriginaire de Paris, Julie Legrand vit sur l’île de la Réunion depuis 2008.
    Son écriture explore différents territoires littéraires : de la nouvelle au récit poétique, en passant par le théâtre ou l’album jeunesse.
    Ses textes ont paru dans une quinzaine de revues littéraires, recueils collectifs d’éditeurs et de libraires, publications papier ou dématérialisées.
    Constellation du corbeau est sa troisième publication chez Zonaires éditions, après Les Ravissants, recueil de nouvelles paru en 2017 et La Fleur que tu m’avais jetée, novella publiée en 2019.

    Constellation du corbeau de Julie Legrand, roman, 96 pages, 12 € + 3,80 € de frais de port ISBN 979-10-94810-27-9 Parution différée au 30 avril 2020


    3 commentaires
  • Une lecture idéale dans la situation actuelle...
    Tout de suite et sans virus sur votre liseuse, votre tablette ou votre téléphone…

    AU CHEVET DES VIVANTS

    de Françoise GUÉRIN

    en version numérique à télécharger sur la plupart des plateformes

    et sur www.zonaires.com

    4,49 € et sans frais de port !

    Sans virus !


    votre commentaire
  • Extrait de la première nouvelle du nouveau recueil de Joël Hamm "Pastel noir".

    Le poids du monde

                                                                      À la mémoire de Stéphane Laurent.

    Le poids du monde

       La veille, il avait soufflé ses douze bougies, l’œil attiré par la télé qui vibrionnait dans un coin de la pièce. Le journal de vingt heures alignait ses cadavres quotidiens. Sa mère avait éteint la télé mais les images sanglantes restaient coincées au fond de son cerveau, à tourner comme du linge sale dans une machine qui ne lave rien. Il n’avait pas réussi à s’endormir. Terrorisé, il avait appelé sa mère. Quand il la dérange au milieu de la nuit, elle ronchonne un peu, mais elle vient toujours. Assise au bord de son lit, elle lui tient la main, le temps qu’il se calme.

      Il parle souvent de ses cauchemars avec Jos, le vieux qui fait la manche près du collège. Ses copains se fichent de lui. Ils lui demandent si par hasard ce n’est pas son père, ce zonard. Jos est un optimiste forcené ; il remercie la providence, surtout quand le garçon lui apporte des crêpes encore chaudes enveloppées de papier alu. Je suis un oiseau sur la branche, affirme-t-il, pourtant j’aurais de quoi me plaindre avec ma patte folle et mon asthme. Il encourage le garçon à faire du sport et à éteindre la télé. Ne la regarde pas, elle donne une sale idée du monde. Le monde, le vrai, tu le découvriras en explorant le cœur des hommes, c’est là qu’il se trouve. Et puis oublie tes soucis. Chaque ligne de notre vie n’est qu’une minuscule partie du grand récit que Dieu invente pour s’endormir. Alors, à quoi bon s’en faire…

       Le vieux bonhomme est sans doute un peu cinglé mais il est réconfortant. Pendant les grandes vacances, il émigre dans le sud et le garçon l’oublie.

       Ce matin-là, il mange les restes de son gâteau d’anniversaire au petit déjeuner et se recouche avec une BD. Quand sa mère revient de ses ménages et qu’elle le trouve au lit en plein après midi, alors qu’il fait si beau dehors, elle pique une colère.

       – Bouge un peu, dit-elle en lui tendant son ballon de foot, va jouer avec tes copains ! 

       – Quels copains ?

       Elle lui serine son discours préféré : Aide-toi, le ciel t'aidera et les vaches seront bien gardées, si les petits cochons ne te mangent pas ! Quelque chose comme ça.

        La plupart des mômes de la cité zonent dans les caves. Lui, ça le dégoûte l’odeur des poubelles. Sans compter que les grands font leur loi dans ce royaume pourri. Leur chef c’est William Leroy. Le plus taré de tous. À quatorze ans, il mesure un mètre quatre-vingt et se trimballe dans la cité très fier de son quintal de graisse blanchâtre, de cheveux rouges et d'idées tordues. Sa bande le surnomme the big mais le garçon l'appelle la bigle. Un terme bien plus approprié à la vue basse et au strabisme de Leroy.

    Vous pouvez écouter la suite de l'extrait sur la vidéo ci-dessous

     Le livre est à commander sur www.zonaires.com (224 pages, 18 € + port)


    4 commentaires
  • Rencontre avec Valérie BrunRencontre avec l'auteure Valérie Brun

    Localisation : Médiathèque espace Paul Langevin
    Adresse : 29 place Karl Marx, Saint-Martin-d'Hères
    - Le 07/03/2020 de 15:00 à 16:00
    Pour la Journée internationale des droits des femmes, rencontre avec Valérie Brun. Cette habitante de Saint-Martin-d’Hères, est surtout une passionnée d’Histoire. Elle a publié plusieurs livres dans lesquels les femmes tiennent les premiers rôles. En partant de l’évocation de son roman Bleu Horizon, elle nous propose de partager l’histoire des Iséroises durant la Première Guerre mondiale, leurs conditions sociales et leurs combats pour obtenir des droits.
    "Bleu horizon" et "La Lignée rompue" sont disponibles sur www.zonaires.com  
     
        Rencontre avec Valérie Brun Rencontre avec Valérie Brun 

    votre commentaire
  • Pastel noir, suite

     Les 21 nouvelles de ce recueil mettent en scène des personnages aussi normaux et fous que la plupart d’entre-nous :

    Un enfant solitaire / Un marin cherchant le pardon / Un fils fugueur / Une petite fille qui en évoque une autre / Un homme qui joue sa vie aux dés / Deux enfants qui se souviendront longtemps du « château» / Un homme trop sensible aux odeurs / Un garçon qui a le cœur sur la main / Un renégat sentimental / Une jeune peul fan de Beyoncé / Un cheval volant / Un redresseur d’orthographe / Un peintre en panne d’inspiration / Un infirme bouddhiste / Un paléontologue qui néglige le présent…

    « … Les textes capables de marier l’humour et l’émotion sont rares. Ceux qui savent avec cohérence instiller au réel un parfum presque imperceptible de fantastique le sont davantage encore. Ce sont toutes ces qualités qui sont réunies sous la plume de Joël Hamm. »
    Stéphane Laurent (Revue l’Ours Polar n°23)

    Joël Hamm a écrit plus de cent cinquante nouvelles dont certaines ont été publiées dans des revues ou des journaux (Le Matricule des anges, l’Ours polar, Sol’Air, l’Encrier renversé, Le ligueur etc.), dans des recueils collectifs (Zonaires éditions, Terre de brume, Luce Wilquin, éditions du Perron, Cercle de mer…) ou mises en ondes par la Pre-mière de la RTBF.
    « Pastel noir » est son second recueil publié chez Zonaires éditions.

    Pastel noir de Joël Hamm, 224 pages, 18 € (+ 5€ de frais de port)

    ISBN : 979-10-94810-25-5  Parution prévue le 28 février 2020

    Commande sur WWW.ZONAIRES.COM 

    Découvrez un extrait de la première nouvelle du recueil lu par l’auteur.


    votre commentaire
  • Les éditions Zonaires ont le plaisir de vous annoncer le lancement d’une version numérique du livre de Françoise Guérin « Au chevet des vivants »
    Pour l’instant cette version est téléchargeable sur le site www.zonaires.com en version EPUB ou MOBI Kindle au prix de 4,49 €
    Elle le sera également dans quelques jours sur la grande majorité des plateformes de vente de livres numériques.
    Ainsi, vous pourrez lire à moindre prix ce recueil sur une tablette, une liseuse, un téléphone ou tout simplement sur votre ordinateur (en installant l’application gratuite Kindle pour PC ou Mac sur votre ordinateur) .
    Rendez-vous sur www.zonaires.com pour obtenir une version numérique.

    Du nouveau chez Zonaires éditions


    1 commentaire
  • Bientôt chez Zonaires éditions,

    "PASTEL NOIR"

    le second volume des nouvelles de Joël HAMM.

    Petit rappel : son premier recueil "IVRESSE DE LA CHUTE" figure parmi les 7 finalistes du prix Littér'Halles 2020

    Pastel noir

     www.zonaires.com


    votre commentaire
  • Pour bien commencer l'année,

    revenez donc un peu en arrière... 

    Aujourd'hui et demain...

    www.zonaires.com


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires