• Un reportage FR3 Alpes à propos de "Nora par les frontières" ; le spectacle sera présenté le samedi 23 juin 2018 à La Vence Scène à Saint Egrève. Entrée gratuite sur réservation (sur le site Eventbrite). 

    "Nora par les frontières", c'est une aventure théâtrale avec un groupe de réfugiés. L'association de parrainage républicain APARDAP a mis en scène leurs témoignages. Pour rétablir la vérité sur leur vécu, dans le pays qu'ils ont fui, et aussi sur l'accueil qu'on leur réserve ici.

    Seize réfugiés ont accepté de monter sur scène, de s'exposer, pour témoigner de leur vécu. Pour eux qui ont fui la guerre, la dictature, la misère, il s'agit de s'exprimer librement, enfin.

    Et aussi de rétablir leur vérité sur ce qu'ils vivent en exil. Auprès de français qui souvent méconnaissent les raisons pourlesquelles ces "migrants" ont quitté leur pays, leurs amis, leur famille. 

    FR3 Alpes "Nora par les frontières"

    Une pièce-témoignage


    Les textes de "Nora par les frontières" ont été écrits par Alain Lecomte, à partir des témoignages entendus à la permanence d'accueil de l'APARDAP à Grenoble. L'APARDAP est une association de parrainage républicain des demandeurs d'asile et de protection.

    Outre ses missions de soutien et d'accompagnement de ces personnes, elle initie de multiples actions culturelles visant à lutter contre les stéréotypes négatifs vis-à-vis des populations migrantes. L'APARDAP a notamment mis en place des ateliers d'écriture parrains-filleuls, et un atelier théâtre depuis maintenant deux ans.

     

    FR3 Alpes "Nora par les frontières"

    C'est dans le cadre de cet atelier théâtre que la pièce "Nora par les frontières" a vu le jour. Les seize participants, originaires d'Afrique de l'Ouest pour la plupart, ont vécu ensemble 18 mois d'apprentissage et de répétitions pour se produire sur une vraie scène, celle de La Vence Scène, le 23 juin prochain, à Saint-Egrève près de Grenoble.

     

     

    FR3 Alpes "Nora par les frontières"

     Ce groupe, baptisé "Les Indisciplinés", a été accompagné, pour la mise en scène, par Patricia L'Ecolier, de l'APARDAP, et par Karine Vivant, membre de la CIMADE et de la coordination du festival Migrant'Scène. La partie dansée du spectacle a été encadrée par Ximena Figueroa, chorégraphe du groupe Emile Dubois-Jean-Claude Gallotta. Ce dernier n'a pas oublié que ses parents ont fui le fascisme italien, comme aujourd'hui certains "migrants" fuient la dictature. 

      

    FR3 Alpes "Nora par les frontières"

     

    NORA PAR LES FRONTIERES

    C’est aussi un livre réalisé par Patrick L'Ecolier. Il comprend des photos, des interviews des metteurs en scène et des réfugiés qui sont devenus acteurs, ainsi que le texte de la pièce qui dépeint le quotidien des migrants, leurs difficultés, leurs espoirs, leur attente, leur déception...

    Tous les bénéfices des ventes sont reversés à l’APARDAP : l’association de par-rainage républicain des demandeurs d’asile et de protection

     

     

     


    1 commentaire
  • Appel à un soutien participatif pour l'édition d'un livre :

    Nora par les frontières

    une aventure théâtrale avec un groupe de réfugiés 

    Pour participer rendez-vous sur le site Leetchi

      https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-patrick-lecolier 

     

     


    votre commentaire
  • Paris solidarité


    3 commentaires
  • Je suis...


    2 commentaires
  • T'inquiète pas Charlie

    T'inquiète pas Charlie

     

    Touché en plein cœur

    Ton âme s’est éclipsée

    Dans ton jardin des oiseaux en robe de parade se sont rassemblés

    Leurs rires ont percé les nuages

    Enrayé la complainte du blizzard et des cafards

    Le plus alerte a fait tinter ses ailes sur le rebord de ta fenêtre

    De toi défunt ne restait plus que les encres

    Et un ruban de fleurs couvrant tes parties châtiées

    Faisant fi des éloges et des sermons

    Les inconnus du monde ont déployé leurs ailes

    Franchi les clôtures et les palissades

    Déserté les chemins de larmes

    Pour se poser sur le fil de ta plume

    Butiner tes restes de sève

    Et envoyer valser l’éteignoir

    Barman

     

    Dessine-moi un Charlie

    Le matin a un goût amer.

    L'humour emmêle ses crayons.

    Le droit au rire se paie cher.

    La censure à coups de canon

    Voudrait gommer la liberté.

    Mais vos dessins mènent la danse,

    Nous n'en sommes pas rassasiés.

    On ne muselle pas la France.

    L'humanité est en danger.

    Le Petit Prince pleure aujourd'hui :

    À qui pourra-t-il demander

    De lui dessiner un Charlie ?

    Alors ne cessons de lutter.

    La dérision reste notre arme.

    Affûtez pinceaux et stylets.

    Ils triompheront du vacarme !

    Sophie Etienbled

     


    1 commentaire