• Paris solidarité


    3 commentaires
  • Je suis...


    2 commentaires
  • T'inquiète pas Charlie

    T'inquiète pas Charlie

     

    Touché en plein cœur

    Ton âme s’est éclipsée

    Dans ton jardin des oiseaux en robe de parade se sont rassemblés

    Leurs rires ont percé les nuages

    Enrayé la complainte du blizzard et des cafards

    Le plus alerte a fait tinter ses ailes sur le rebord de ta fenêtre

    De toi défunt ne restait plus que les encres

    Et un ruban de fleurs couvrant tes parties châtiées

    Faisant fi des éloges et des sermons

    Les inconnus du monde ont déployé leurs ailes

    Franchi les clôtures et les palissades

    Déserté les chemins de larmes

    Pour se poser sur le fil de ta plume

    Butiner tes restes de sève

    Et envoyer valser l’éteignoir

    Barman

     

    Dessine-moi un Charlie

    Le matin a un goût amer.

    L'humour emmêle ses crayons.

    Le droit au rire se paie cher.

    La censure à coups de canon

    Voudrait gommer la liberté.

    Mais vos dessins mènent la danse,

    Nous n'en sommes pas rassasiés.

    On ne muselle pas la France.

    L'humanité est en danger.

    Le Petit Prince pleure aujourd'hui :

    À qui pourra-t-il demander

    De lui dessiner un Charlie ?

    Alors ne cessons de lutter.

    La dérision reste notre arme.

    Affûtez pinceaux et stylets.

    Ils triompheront du vacarme !

    Sophie Etienbled

     


    1 commentaire