• Noces de nuit

    Noces-de-nuit.jpg

     

    Voilà des années qu'il s'est réfugié dans les basses terres et qu’il attend un signe. Aujourd’hui le ciel est blanc et la terre va peut-être trembler. Tous les chemins sont couverts de mousse. Le passage devient perméable. Sur les hauteurs, des femmes agitent leurs foulards. L'une d'elles est descendue et s'est arrêtée à quelques pas de son repaire. Elle s'est accroupie, a enlacé ses bras autour des genoux, penché la tête en avant et fixé les ombres sur la roche. Rien n'indique qu'elle soit venue pour lui mais il a vu dans son regard le feu qui rompt les limites du monde. Il a commencé à cligner des yeux comme à chaque fois qu'il sent l'or couler dans ses entrailles. L'horizon s'est élargi d'un coup et les pensées de la belle sont arrivées à portée de ses lèvres. Il a embrassé ses yeux et une multitude de trèfles à quatre fleurs sont apparus le gratifiant d'amoureux frissons.

    Comme chaque soir depuis des années, le vieillard s'est allongé sur le bitume, le regard pointé vers les montagnes. Il attend patiemment que la nuit dresse son armature de rêves. 

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Août 2011 à 00:43

    Wow ! Il est beau, celui-là. Un petit fragment de vie comme un clignement d'yeux.

    Effectivement, si un recueil sort, je braque mon libraire.

    2
    Mercredi 3 Août 2011 à 12:08

    Un recueil ? Oui, bien sûr ! Pourquoi pas ? Faut voir si cela intéresse un faiseur de recueil... sait-on jamais... En attendant, merci pour vos encouragements.

    3
    M le
    Samedi 23 Août 2014 à 18:16

    A quand un beau recueil de ces petits poèmes en prose délectables, Patrick?

    4
    Lastrega
    Samedi 23 Août 2014 à 18:16

    DIVIN !

    5
    ysiad
    Samedi 23 Août 2014 à 18:16

    Très poétique, ce texte, avec ce trèfle à quatre fleurs. J'aimerais bien en trouver un, moi aussi!

    6
    Yvonne Oter
    Samedi 23 Août 2014 à 18:16

    La terre n'a peut-être pas tremblé, mais votre texte a remué bien des choses agréables en moi. Merci Patrick.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :