• Mémoire de pierre

     

    Sortir de la brume et se pencher sur les marques de la vie, repérer les figures abandonnées dans le creuset de la terre, enrayer l’enterrement des utopies, soulever les chapes, dire le vide et les silences, contourner les miroirs et honorer l’être vivant, accorder quelques caprices au temps, cheminer au-delà du raisonnable, laisser s’arranger les sentiments, raconter de vieux rêves, se sentir fier d’une histoire, saluer la fiction, fêter la curiosité, effleurer le mystère, lâcher le point de vue frontal, goûter à l’ambiguïté, s’avouer incapable de voyance, de surveillance du hasard, de contrôle du sens, s’immobiliser quelques secondes peut-être…


  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Janvier 2007 à 22:51

    Repartir. Repartir encore, à reculons parfois. Piétiner un petit bout de vie et s'étonner d'y trouver son compte. S'inscrire dans l'attente, transpirer le désir. Accepter l'écart, s'ébahir de ce qui échappe, conquérir sa solitude. Et repartir, à pas de néant.

    2
    Vendredi 2 Février 2007 à 17:24
    Il a l'air bien, le petit jeu de Magali, mais je ne comprends rien. Je ne comprends pas non plus les posts précédents. Dans la vie, c'est toujours comme ça, dès que ça semble amusant, je ne comprends pas. Le seul post que je comprenne, c'est le sixième, trampoline avec un a. Et l'on s'étonne que je sois lugubre. PS : j'ai tiré NL5, c'est un bon numéro, c'est chic, ce NL5 ? Qu'est-ce qu'on gagne ? Ce jeu-là non plus, je ne le comprends pas.
    3
    Samedi 3 Février 2007 à 08:26

     Il a l'air bien, votre jeu. C'est très humiliant, tout le monde comprend sauf moi. Soyez gentilles, les filles.  Euh, si vous voulez, j'irai ramasser les balles.


    Bon, tant pis, je vais écrire des trucs sérieux. Une nouvelle. Ca parlera des jeux des jeunes filles en fleur. Ou des colombes poignardées, ha, ha, là, c'est vous qui ne comprenez plus.


    Et puis 94M.

    4
    Dimanche 4 Février 2007 à 22:15

    Alors si j'ai bien compris en mon absence on vient miser, parier et jouer dans la cour du café, on s'enquiert d'un possible chiffre magique qui permettrait de gagner une sorte de retour à la vie et  l'on saute sur l'occasion de se mouiller généreusement avec une certaine Pauline. Mais hélas, il y a la question :  aller vite est-ce zéro ? Du coup certains voudraient s'assurer qu'ils ne rêvent pas et tergiversent en attendant peut-être que l'une des colombes de M M vienne les ravir secrètement ? 




    Merci à vous tous, ça a l\\\'air bien comme jeu...


    5
    Magali
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42
    Pauline?
    Pour le coup, c'est moi qui ne suis plus...

    C76,  k'y me dit, l'autre
    C'est celle-ci, je décode bien , mais qui?
    6
    jean-claude
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42

    Se surprendre à goûter les caprices du hasard. Dans l’élan d’un grand pas, trouver l’élasticité pour rebondir. Rebondir.

    7
    Magali
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42
    Renoncer même à cela. Laisser faire. Etre là.
    8
    desiree
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42

    Raconter de vieux rêves, et assumer ensuite.

    9
    Magali
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42
    Bon alors je petit jeu que je propose, c'est "rendez à chacun son titre", au vu de son "art poétique":
    1) L'assureur des songes
    2) Trempolines
    3) Vitesse zéro
    4) pour une archéologie du vivant
    5) Absences
    10
    jean-claude
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42

    <shapetype id="_x0000_t75" stroked="f" filled="f" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" o:preferrelative="t" o:spt="75" coordsize="21600,21600"> <stroke joinstyle="miter"></stroke>
    <formulas>
    <f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></f><f eqn="sum @0 1 0"></f><f eqn="sum 0 0 @1"></f><f eqn="prod @2 1 2"></f><f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></f><f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></f><f eqn="sum @0 0 1"></f><f eqn="prod @6 1 2"></f><f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></f><f eqn="sum @8 21600 0"></f><f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></f><f eqn="sum @10 21600 0"></f>
    </formulas>
    <path o:connecttype="rect" gradientshapeok="t" o:extrusionok="f"></path>
    <lock aspectratio="t" v:ext="edit"></lock></shapetype><shape id="_x0000_i1025" style="WIDTH: 15pt; HEIGHT: 10.5pt" alt="" type="#_x0000_t75"><imagedata o:href="http://atilf.atilf.fr/dendien/ima/tlfiv4/debart.gif" src="file:///C:\DOCUME~1\JEAN-C~1\LOCALS~1\Temp\msohtml1\01\clip_image001.gif"></imagedata></shape><shape id="_x0000_i1026" style="WIDTH: 10.5pt; HEIGHT: 10.5pt" alt="Début de l'objet 1 de la requête (Mot vedette)" type="#_x0000_t75"><imagedata o:href="http://atilf.atilf.fr/dendien/ima/tlfiv4/o1c.gif" src="file:///C:\DOCUME~1\JEAN-C~1\LOCALS~1\Temp\msohtml1\01\clip_image002.gif"></imagedata></shape>TRAMPOLINE,<shape id="_x0000_i1027" style="WIDTH: 10.5pt; HEIGHT: 10.5pt" alt="Fin de l'objet 1 de la requête (Mot vedette)" type="#_x0000_t75"> <imagedata o:href="http://atilf.atilf.fr/dendien/ima/tlfiv4/f1c.gif" src="file:///C:\DOCUME~1\JEAN-C~1\LOCALS~1\Temp\msohtml1\01\clip_image003.gif"></imagedata></shape>subst. masc.
    SPORTS. Dispositif formé d'une toile tendue et fixée par des ressorts d'acier à un cadre horizontal placé à une certaine hauteur du sol, sur lequel on effectue des figures acrobatiques en sautant et en rebondissant; p. méton., sport que l'on pratique sur cet appareil


    Avec un A Magali!

    11
    desiree
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42

    Let's have a try :


    alors en 1) je mets ma pomme, en 2) JCT, en 3 Françoise, en 4) j'hésite et en 5 aussi alors en 4 je mets Patrick et en 5 Magali, si j'ai bon Magalij e joue au loto demain, yahoo !


    5SP, Five spicy potatoes ou 5 Super Parapluies

    12
    Magali
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42
    Avec un A, bien sûr, même dans le cas où le cadre d'acier serait trempé (fais-moi passer un Spicy Parapluie, Désirée, en effet il reflotte  et tu peux jouer au loto mais je veux 50 % des gains)
    13
    Magali
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42
    Tu te prends pour Maurice Magre, George?
    14
    desiree
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42

    j'ai joué, et j'attends avec CH5, calmement, ok pour 50 % des gains Magali vingt cinq millions d'euros divisé par deux ça fait encore douze et demi de quoi ouvrir 5 centres hospitaliers par exemple

    15
    Magali
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42
    Ouvrons, chère Soeur tourière, ouvrons!
    Que notre générosité n'ait pas de limites....
    16
    désirée
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42

    Je n'ai pas lu ce Maurice Magre mais j'ai AH6 qui dit mieux, on peut faire des tas de trucs avec AH6


     


    Ah si seulement


    Mieux qu'un trèfle à quatre feuilles, ah 6

    17
    Magali
    Samedi 23 Août 2014 à 18:42
    Voilà ce que me dit Google, Georges:

    Les Colombes poignardées, 1917 de Maurice Magre (2 mars 1877 à Toulouse - 11 décembre 1941 à Nice).
    Tiens, il a fait le même voyage que moi, celui-là, mais à l'envers...

    C'est de lui que tu parlais?

     
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :