• Le bal des 500 (11)

    Autoportrait aux attributs multiples

    Poète, peintre, compositeur, Louis Delorme est un homme orchestre.
    Si le musicien et le peintre nous invitent à lire le monde autant avec l’œil que l’ouïe, le poète nous rappelle que l’on ne sent pas seulement battre la vie avec ses yeux et son cœur mais avec aussi son intérieur…


    L'Aiguille

    Paroles de Louis Delorme
    Musique et interprétation : Serge Bastille




    Reflet


    L'eau qui dort dans tes yeux ne vient pas de ta source

    Mais elle a traversé déjà tout l'univers ;

    Elle a pris en passant le rêve à la Grand Ourse

    Et la simplicité sauvage du désert.

     

    Ce miroir apaisé se remet de sa course ;

    Seuls les cils de tes bords, sur leur lac entrouverts,

    Dans ce monde agité puisent quelque ressource,

    Semblent appartenir à celui de la chair.

     

    Mais rien ne peut troubler ta limpide prunelle

    Dont la vive clarté demeure intemporelle

    Et c'est là que je plonge  avec pour seul souci

     

    D'oublier que j'existe en dehors de tes charmes...

    Je tente de subir la mort en raccourci

    Et voudrais me noyer dans l'une de tes larmes.

     

    Louis Delorme a reçu le Prix François Coppée de l'Académie Française en 1976. Certains de ses poèmes sont dans les manuels scolaires. Nombreuses sont ses distinctions. Il a créé les Editions du Brontosaure.


  • Commentaires

    1
    Edith
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27

    C'est un régal d'écouter ce chant teinté de nostalgie accompagné de ce délicieux poème. Qui pourrait mieux chanter la femme avec tant de délicatesse?

    2
    Doris
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Quel talent ! BRAVO !!!!!!!
    3
    Yvonne Oter
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Un homme qui sait si bien parler des femmes, avec ou sans musique, je l'avoue, ça me fait fondre! Bravo, Louis Delorme! Puissiez-vous faire des émules!
    4
    Lydie
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Réservez-moi toutes les prochaines danses Louis. J'aime quand vous me parlez de manière si exquise.
    5
    Richard
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Ce sonnet est aussi pur que "ta limpide prunelle".Un vrai délice et l'interprétation de "l'aiguille" est à ravir. C'est beau !  
    6
    Jean-Pierre
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    C'est plus que du talent, c'est la classe dans toute sa splendeur. L'on comprend pourquoi certains des poèmes de Louis Delorme sont dans les manuels scolaires. Ce Prix de l'Académie Française est aussi la preuve que sa poèsie est au dessus du lot. Ecrire des chansons est encore un plus qui mérite l'admiration. Félicitations, Louis Delorme.
    7
    Solange
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Simple spectatrice depuis des années sur Calipso, je sors de mon rôle de "Candide", aujourd'hui, pour afficher ma déception devant l'accueil mitigé fait à ces poètes de grande qualité. J'ai pourtant assisté il y a déjà de nombreux mois à des affrontements homériques entre poètes qui voulaient nous démontrer leur supériorité dans le domaine de la prosodie. Où sont-ils?Et même, s'il n'en reste qu'un, ne peut-il, au vu de sa science infuse, donner son avis sur ces poètes qui nous caressent l'âme. Ne serait-ce que pour apprécier le travail fait par Suzanne et Patrick pour nous offrir cette délicieuse poésie à la laquelle nous n'étions pas habitués et qui nous interpelle, comme nous l'a démontré Yvonne dans le poème précédent.
    Josuah me dit que les nouvellistes ne sont pas forcément poètes et vice-versa (Bal des 500-4 ). J'en conviens, mais, à la présentation du magnifique poème de Louis Delorme, un de ses tableaux s'offre à nos yeux, il est lui aussi de grande qualité.Cet ensemble accompagné d'une des chansons de Louis qui ne l'est pas moins. Est-ce à dire que certains nouvellistes ne savent apprécier ni la peinture, ni la musique. C'est mince comme bagage et ça fait un peu peur. Pour percer, sans cet éclectime, leur sera dur...
    Je précise que je n'écris ni poèmes, ni nouvelles, mais j'aime les mots sous toutes leurs formes.
    8
    Christiane
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Louis Delorme fait concurrence à un autre Louis qui nous a parlé des yeux d'Elsa...
    C'est magnifique!
    9
    ysiad
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Il y a du souffle dans ces vers. Et quel souffle ! Et quels vers !

    10
    Apollon le Romain...
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Ysiad a raison. Il y a du souffle dans ces vers. Et quel souffle! A Murano, Louis Delorme serait un excellent souffleur de vers...Ce poème en est le fruit. A consommer sans modération. Je ne suis pas très versé dans la peinture, mais j'ai apprécié ce tableau  original qui démontre aussi un grand talent. De même,avec ce fond musical, la voix du chanteur qui a une tonalité semblable à celle de Caussimon. Tout est parfait pour notre plus grand plaisir. J'espère que Solange appréciera ce commentaire d'un "petit" nouvelliste qui a fait au mieux pour ne pas encourir sa colère... Il ne faut pas mettre tous les oeufs dans le même panier, Solange!
    11
    Eve
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Tout à fait d'accord avec Ysiad et vous aussi Apollon le Romain : Louis Delorme a un goût immodéré de l'esthétique et du beau. Sa poésie alliée à sa peinture et à sa musique est une alchimie du verbe haute en couleur car elle aspire à une beauté suprême. Louis Delorme donne à sentir, palper, toucher. Louis Delorme est un magicien.
    Mais d'accord aussi avec vous Solange. Je comprends votre courroux. Il faudrait vraiment être une machine, un robot sans coeur ni tripes ni humanité pour rester insensible devant tant de beauté.
    12
    ANNA
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Un vrai régal. Bravo aux artistes.
    13
    Solange
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27

    Félicitations aussi à Suzanne et Patrick en attendant les autres poètes.

    14
    laurine
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    Ce bal me donne le tournis. C'est magique !
    15
    Gisèle
    Samedi 23 Août 2014 à 18:27
    L'auto-portrait de Louis Delorme me fait penser à un tableau de Picasso. C'est somptueux. Chapeau !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :