• Blogcity, revue d'étoiles (17)


    Printemps-image-copie-1.jpg

    Une chronique à la petite semaine de quelques judicieuses fabriques de littérature.

    A cliquer dans les Aiguillages :

     

    Sur Mot Compte Double

    Du 11 au 15 mars : Jean-Paul Lamy est en direct du paradis. Certains finissent toujours par y trouver leurs contes…

    16 mars : Monsieur Georges Flipo s’expose " au Salon ". Au passage, il nous explique quand y aller, comment s’y tenir et surtout comment en revenir… Nous autres, au Café " on a ri… "

    Chez Stéphane Laurent

    Stéphane est journaliste, pigiste, rewriter, nègre, correcteur et … poète, il ne faudrait pas l’oublier !

    Sur Lenonsens, revue littéraire quinzomadaire

    Hector Plasma n’écrit pas pour des prunes, les prunes il les envoie… mais bien sûr chacun les reçoit comme il peut…

    Sur Histoires d’écrire

    Les " Nouvelles d’hier " de Corinne Jeanson sont à lire aujourd’hui et demain. Entre temps rien ne vous empêche d’aller chanter avec elle…

    Sur Pour le plaisir d’écrire

    7 mars : Ernest J. Brooms monte " L’escalier ", un slam qui nous enflamme …

    Sur Pr’Ose

    19 mars : Le numéro 11 est sorti ! Tout propre, tout neuf, en noir et blanc avec une belle couverture qui brille comme une boule à facettes ! Et avec plein d’auteurs dedans :

    Danielle Akakpo, Jean-Claude Touray, Marie-José Madera-Besse, Christine Kilis, Anne Deniau, Gaëlle Pingault, F. Trigodet, Nadia Le-Roux, Maneki Neko, Dakota Mylanès…

    Chez Magali Duru

    13 mars : Le blog est tout nouveau. Comme c’est le premier jour, on y parle abondamment des " Beaux dimanches ", normal, c’est le beau recueil de nouvelles de Madame Duru.

     

    La dépêche expéditive de chez Reuters

    David H., 73 ans, était sur écoute. On le soupçonnait d'avoir battu à mort sa compagne dont il était à moitié séparé. Perspicaces, les fonctionnaires de la police l’auraient entendu avouer les faits aux deux chats de la dame et de ce fait interpellé. Au procès, les jurés n’ont pas été convaincus par l’enregistrement de l’aveu, de mauvaise qualité, et ont préféré écouter en clair les avocats de l'accusé qui prétendaient entendre bien d’autres choses sur la bande.

    Pour parfaire sa défense, David H. aurait affirmé que les deux chats connaissaient bien l'identité du tueur de son amie. "Pour moi, le cœur de Joyce bat encore dans ces chats. Eux seuls pourraient dire ce qui s'est passé cette nuit-là. Je l'ai déjà dit. Si seulement ces chats pouvaient parler".

    Le jury ne s’y est pas trompé : il a fait le dos rond.

     

    Ces drôles de requêtes enregistrées sur la route Google / Calipso

    Est-on amoureux quand on caresse seulement la nuque d’une personne ?

    Est-ce mal de fouiller dans l’ordinateur de son mari ?



  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Mars 2008 à 21:36

    Oups, j'oubliais de signer côté site-blog....

    2
    Vendredi 21 Mars 2008 à 08:40

    Il manque Calipso, dans cette revue d'étoiles. Calipso, café littéraire et poétique, créateur de liens, pourvoyeur de sens, militant de l'écriture...

    3
    Vendredi 21 Mars 2008 à 13:42
    Oui d'ailleurs, merci à Patrick (que je n'ai jamais eu l'honneur de rencontrer) de relayer ainsi les infos avec autant d'enthousiasme!
    4
    Samedi 5 Avril 2008 à 10:06
    Heureux de t'avoir fait rire au café, Patrick !
    Et j'en profite pour signaler que mon site se complète désormais d'un blog. Un truc passionnant : ce sera un blog où je ne parlerai que de moi. Et des mes oeuvres. Et de mes projets. Moi, moi, moi ! Je commence à devenir un auteur normal !
    Passionnant, non ?
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    desiree
    Samedi 23 Août 2014 à 18:36

    Mais qu’est ce que je ferais sans la dépêche expéditive et les drôles de requêtes de Calipso ? Rien. Je me morfondrais dans mon petit bureau en comptant les barreaux de l’échelle des pompiers. Pour ceux que ça intéresse, j’en compte dix neuf sans bouger la tête, vingt sept en l’inclinant au max et trente trois en me défenestrant.

    Bien. KAS.

    6
    M agali
    Samedi 23 Août 2014 à 18:36

    J'espère qu'ils ne t'envoient pas trop souvent à la visitre médicale alors si dire 33 est aussi dangereux...

    Depuis le 13 mars, Patrick, vu que j'ai apprivoisé un peu Over-blog, je commence à pouvoir varier le sujet...Même qu'on en arrive à la Foire du livre de Bruxelles. Ou, bon, je sais.

    Merci de ton annonce et continue à nous envoyer du Reuters, c'est sans contre-indication.

    7
    Corinne
    Samedi 23 Août 2014 à 18:36
    Merci à Calipso d'ouvrir sa toile littéraire et philosophique même aux écrivants inconnus comme moi...
    je bois à la santé de tous, toutes, et Patrick ! à quand l'apéro ? je propose de l'hydromel excellent, si vous passez par Valence.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :